Newsletter

* champs requis

Médias sociaux

Actualités

Les dernières publications du Groupe pour une Suisse sans armée.

  • Action publique contre l’ouverture d’un bureau de l’OTAN à Genève

    Le 20 juin 2024, une vingtaine de manifestant-es se sont retrouvé-es devant la Maison de la Paix à Genève pour manifester contre l’ouverture d’un bureau de liaison avec l’OTAN. Il n’y a pas de place pour l’OTAN dans la ville d’Henri Dunand !L’installation programmée à Genève d’un bureau de liaison de l’OTAN est une véritable…

  • Le GSsA critique la décision de transmettre du matériel de guerre

    Le GSsA critique la décision prise aujourd’hui par la CPS-N d’autoriser la transmission de matériel de guerre à certains pays, ce qui permettrait à des biens d’armement suisses d’atterrir dans des États auxquels la Suisse ne pourrait pas livrer autrement. Pour le soutien à l’Ukraine, le Parlement devrait se concentrer sur les leviers efficaces de…

  • Pas d’exercices d’alliance avec l’OTAN : le GSsA salue cette décision

    13.06.2024 – Aujourd’hui, le Conseil national a adopté une motion interdisant la participation de la Suisse à des exercices d’alliance avec l’OTAN. Le GSsA salue cette décision. Une participation de la Suisse n’apporte aucun avantage et représente un exercice d’équilibrisme en matière de politique de neutralité. La Suisse doit utiliser sa liberté d’alliance pour une…

  • Consultation sur la loi sur le service civil : Un nouveau non aux anciennes mesures

    Le GSsA participe à la consultation sur une nouvelle tentative de détérioration injustifiée du service civil. Les mesures ont déjà été rejetées par le Parlement dans une modification de loi presque identique en 2020. Du point de vue de la politique démocratique, la démarche du monde politique est choquante, mais le GSsA rejette également toutes…

  • Des avions de combat sur l’autoroute : un exercice qui ne tient pas compte de la situation réelle de la menace

    Selon les rapports actuels de la Confédération sur l’armée et la politique de sécurité, une attaque armée contre la Suisse est extrêmement improbable. Pourtant, l’armée teste ces jours-ci ses forces aériennes en se posant sur l’autoroute. Le GSsA critique cet exercice inutile « Alpha Uno » qui coûte à la population des milliards d’argent du…

  • Rejet de l’innommable deal à plusieurs milliards

    Le Conseil des États a rejeté aujourd’hui par 28 voix contre 15 et 2 absentions la motion de la CPS-E qui demandait la création d’un fonds garantissant 5 milliards de CHF à la reconstruction de l’Ukraine et 10 milliards de CHF à l’armée. Le GSsA est soulagé que ce marchandage soit désormais abandonné. Avant de débattre…

  • Assemblée générale 2024 : le GSsA se positionne clairement contre le réarmement

    05.05.2024 – Aujourd’hui, le GSsA a tenu sa 44e assemblée générale au restaurant Kreuz à Soleure. Les membres ont décidé de soutenir le texte de l’initiative pour l’interdiction des armes nucléaires et se sont positionnés contre les plans de réarmement des bourgeois en adoptant une résolution. Des résolutions sur la guerre en Ukraine et en…

  • Le Conseil fédéral poursuit son rapprochement discret avec l’OTAN

    Aujourd’hui, le Conseil fédéral a décidé d’adhérer à l’European Sky Shield Initiative (ESSI). Ce faisant, il cimente une fois de plus le rapprochement au coup par coup avec l’OTAN. Le GSsA critique cette procédure antidémocratique, notamment le fait que cette décision soit prise sans large débat politique sur la sécurité et la neutralité de la…

  • Assemblée générale 2024

    C’est avec plaisir que nous vous invitons à l’assemblée générale de cette année, qui aura lieu le dimanche 5 mai 2024. L’assemblée débutera à 11h00 et aura lieu, comme le veut la tradition, au restaurant Kreuz à Soleure. La partie officielle durera jusqu’à 16h00 environ. Le repas de midi (végétalien) est inclus. Nous discuterons de…

  • Edito

    Chères lectrices, Chers lecteurs, Le 27 mars, le Conseil fédéral annonçait avec une année de retard qu’il continuerait à ne pas vouloir signer le TIAN. Cette décision est une honte. D’une part, le Conseil fédéral ignore ainsi une décision du Parlement, qui lui demandait de signer ce traité. D’autre part, il ressort que l’une des…

  • Gregor, Journal 139

  • Deux façons de se montrer solidaire

    La Suisse peut choisir entre une solidarité “bon marché” avec l’Ukraine ou une solidarité plus coûteuse, mais également plus efficace. Le 17 avril 2024, jour où j’écris ces lignes, j’ai trouvé le magazine Public Eye dans ma boîte aux lettres intitulé “Les négociants suisses et le pillage de céréales”. L’après-midi même, le Conseil national refusait…

Participez maintenant !