Newsletter

* champs requis

Médias sociaux

Actualités

Les dernières publications du Groupe pour une Suisse sans armée.

  • Deux ans de guerre – La dette de la Suisse envers l’Ukraine

    Il y a exactement deux ans, l’Ukraine était envahie par la Russie. Jusqu’à présent, la Suisse n’a pas appliqué les sanctions de manière conséquente. Auparavant, elle avait aidé Poutine à s’équiper avec des exportations à double usage ainsi qu’avec la place financière et le commerce des matières premières. Il est temps que la Suisse prenne…

  • Une suite de scandales sans fin ? 

    Hier, la commission de politique de sécurité du conseil national (CPS-N) discutait de la situation financière de l’armée et de sa communication peu claire. Bien que le chef de l’armée Süssli et la conseillère fédérale Amherd le présentent ainsi, toutes les questions sont loin d’être réglées. Ces dernières semaines l’armée à fait couler beaucoup d’encre…

  • Message sur l’armée 2024 : décision négligente du Conseil fédéral

    14.02.2024. Au vu de la récente débâcle financière de l’armée, il est négligent de la part du Conseil fédéral d’approuver des crédits d’engagement de plusieurs milliards dans le cadre du message sur l’armée 2024. Le DDPS doit présenter sa planification financière de manière transparente avant de prendre de nouvelles obligations. Après la débâcle financière de…

  • Le GSsA exige une enquête complète et transparente sur les finances de l’armée

    Il manque 1,2 milliard de francs à l’armée pour financer les armements déjà commandés par celle-ci. Ce déficit est justifié par le ralentissement de l’augmentation du budget et un “plan directeur” non respecté. Pour le GSsA, il est clair qu’après cette semaine de scandale, une enquête approfondie est désormais indispensable. Après l’annonce la semaine dernière…

  • Le Conseil fédéral passe sous silence le TIAN

    Dans son rapport sur la politique extérieure 2023 paru aujourd’hui, le Conseil fédéral a totalement omis de mentionner le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires (TIAN), le plus important traité de démilitarisation nucléaire.  En 2022 encore, le Conseil fédéral écrivait qu’il allait examiner la position de la Suisse sur ce traité. Malgré une demande acceptée…

  • L’armée toujours en manque et de transparence dans la question des effectifs

    Le DDPS prouve une fois de plus son manque de transparence et de sérieux. Après avoir présenté pendant des années les effectifs de l’armée comme étant en danger, on constate un sureffectif illégal. Aujourd’hui, l’armée a recours à des astuces pour calculer un effectif inférieur à ce qu’il est réellement. Le DDPS crée ainsi une…

  • Forcing inutile du réarmement de l’armée 

    Le GSsA salue l’annulation des spectacles mégalomaniaques de l’armée, mais critique la manière de procéder de l’armée, qui se sert d’un faux argument d’économie pour faire avancer ses désirs d’armement.  Vendredi, l’armée a communiqué qu’elle renonçait à deux grandes manifestations publiques en raison de sa situation financière tendue. Le GSsA critique systématiquement ces manifestations depuis…

  • Initiative pour la signature du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires (TIAN)

    Lors de notre Assemblée générale extraordinaire de novembre 2023, nous avons décidé : avec notre prochaine initiative, nous obligerons le Conseil fédéral à signer le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires. Le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires (TIAN) est le traité de désarmement nucléaire le plus important de notre époque. Il est honteux que…

  • Référendum contre le démantèlement de la loi sur le matériel de guerre

    Aujourd’hui, le Conseil national a décidé de créer une nouvelle faille dans la loi sur le matériel de guerre. Le contre-projet indirect de l’initiative correctrice doit ainsi être vidé de sa substance. Avec cette modification, des armes pourront à nouveau être exportées vers des pays comme l’Arabie saoudite. Le GSsA lancera un référendum contre cette…

  • Le GSsA conteste l’interdiction de manifester de la ville de Zurich

    07.12.23. Le 18 octobre, le conseil municipal de Zurich a décrété une interdiction de manifester en lien avec le conflit au Proche-Orient. Suite à cela, une manifestation prévue par le GSsA pour une paix juste en Israël/Palestine a dû être annulée et reportée. Le GSsA a décidé de faire appel de cette décision. La souffrance…

  • Des milliards pour l’armement au détriment de la sécurité sociale

    La conseillère fédérale Viola Amherd veut dépenser 32 milliards de francs pour le réarmement de l’armée suisse au cours des 12 prochaines années. Début 2022, 15 milliards de francs étaient encore prévus. Ce doublement insensé du budget de l’armée signifie avant tout une chose : des mesures d’économie dans la formation, la recherche ou la…

  • Initiative correctrice : la CPS-N suit la décision antidémocratique du Conseil des Etats

    Après que le Conseil des Etats ait approuvé une proposition de modification de la loi sur le matériel de guerre qui aurait pour conséquence de torpiller le contre-projet à l’initiative correctrice, la Commission de la politique de sécurité du Conseil national a également approuvé aujourd’hui cette proposition par 14 voix contre 9. Le GSsA est…

Participez maintenant !